L’e-citoyenneté en Estonie, mythe ou réalité ?

L’Estonie a développé depuis longtemps une forte culture numérique. Elle s’appuie sur son histoire dans l’ex empire soviétique, et sur ses contraintes géographiques.

Comme le verre, à moitié plein ou à moitié vide, cette démarche peut être vue comme comme une forme de low cost administratif, ou comme une expérience utile à la réflexion.

Cette approche nous parait intéressante comme expérience aboutie d’une vie professionnelle et citoyenne qui s’appuie sur un usage intense des technologies, avec beaucoup d’avantages, mais aussi des limites. Réflexions pour demain ....

Source :

http://www.courrierinternational.com/article/2014/12/02/devenez-e-resident-de-la-republique

et

http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2014/12/01/l-estonie-solde-ses-e-passeports_4530150_4497186.html

et

https://e-estonia.com/the-story/digital-society/

Dans « Le monde » : «  Christina Forsgard ......... Finlandaise, fondatrice d'une entreprise de relations publiques, a l'intention de devenir e-résidente. « C'est une idée géniale. Dans mon travail, je voyage un peu partout et je veux pouvoir accéder aux services sécurisés disponibles en Estonie », lesquels sont en partie en anglais, explique-t-elle depuis Helsinki. Et, puisqu'elle projette de créer une entreprise dans ce pays voisin, le nouveau statut devrait lui éviter trop d'allers et retours. ...........

 Les gagnants, côté estonien ? L'Etat, dont l'image de défricheur sort renforcée, et les entreprises qui attireront les e-résidents. Et voilà que Tallinn projette « dix millions d'e-résidents estoniens d'ici à 2025 ». Soit huit fois plus qu'aujourd'hui. »

Ajouter un commentaire

 
×