La révolution digitale...

Les évolutions de l’économie numérique, ce que l’on appelle aussi le digital,  vont probablement fortement impacter les activités de services et les professions en « col blanc ». Une étude du Cabinet Roland Berger fait le point sur ces évolutions. Les professions de services sont particulièrement concernées, avec des transformations majeures à attendre.

L’étude est publiée librement, si vous n’avez pu la télécharger, vous pouvez nous adresser un mail à jct@acsens.fr, nous vous la transmettrons.

Source :

Le monde du 18 décembre 2014 et le site Cabinet Roland berger » du 27 octobre 2014

Lien :

http://www.rolandberger.fr/publications/publications_france/PUBLICATIONS/2014-10-27-automatisation.html

La grande transformation

LE MONDE ECONOMIE | 18.12.2014

 « Il y a crise, disait le théoricien Antonio Gramsci, quand le vieux monde ne veut pas mourir et que le nouveau ne peut pas naître. » Des moments indépassables de transition et de doute, nappés d’un épais brouillard comme pour mieux masquer la puissance des mutations à l’œuvre. Trois études publiées ces jours-ci permettent de mesurer la vitesse à laquelle se transforme l’économie mondiale.

La première éclaire la décennie qui vient, sans prendre de gants, et annonce une « déstabilisation en profondeur des classes moyennes françaises » : « Trois millions d’emplois pourraient être détruits par la numérisation à l’horizon de 2025 », alerte l’étude très complète pilotée par l’économiste Hakim El Karoui, du cabinet Roland Berger. La vague de transformation digitale risque d’être aux cols blancs ce que la mondialisation et l’automatisation industrielle ont été pour les cols bleus dans les années 1980.

Le pétrole du XXIe siècle

Les progrès technologiques déplacent la frontière entre les métiers que l’on savait automatisables et ceux que l’on croyait préservés. 42 % des métiers présentent ainsi une forte possibilité d’automatisation avec le développement de la numérisation, du big data, des machines apprenantes et de l’Internet des objets. Des fonctions administratives en entreprises, des métiers juridiques et de nombreuses fonctions d’encadrement seront touchés de plein fouet.

Cette troisième révolution industrielle va certes générer de nouveaux métiers et de nouveaux emplois 

digital

Ajouter un commentaire

 
×