S'investir dans son travail, les 18-35 ans sont loin des clichés ....

Des jeunes collaborateurs concernés par le travail, souhaitant s’y investir, et en demande de sens... Nous, consultants, observons ces attitudes depuis longtemps, que ce soit dans les entreprises lors de missions de conseil, ou lors de nos interventions sous forme de pédagogie active. Cette étude vient donner un éclairage plus large. 

Source : Le monde 10 octobre 2014

Lien : http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/10/10/loin-des-a-priori-les-18-35-ans-veulent-se-realiser-au-travail_4502965_4401467.html

Extrait "Pour 86 % des jeunes de 18 à 35 ans interrogés, être épanoui professionnellement permet d'être heureux. Le lien entre travail et bonheur est particulièrement marqué parmi les 18-29 ans (88 %), et surtout parmi les stagiaires et alternants (96 %). Si l'on interroge les jeunes actifs (75 % de cet échantillon représentatif), les trois quarts considèrent le travail comme une source d'épanouissement, avec une proportion encore plus forte parmi les plus jeunes. Ils y donnent le meilleur d'eux-mêmes (92 %), et font de la réussite de leur vie professionnelle un objectif essentiel (81 %), refusant à 45 % de la faire passer après leur vie privée."

société jeunes entreprises travail reconnaissance motivations

Ajouter un commentaire

 
×