Avantages et limites des Serious game

Des formateurs expérimentés s’expriment dans une série d’articles publiés par Educpros. Nous avons en particulier apprécié l’interview nuancé de Mme Hélène MICHEL, professeur à Grenoble Ecole de management, sur les avantages et les limites des serious games....

Source :

http://www.letudiant.fr/educpros/entretiens/helene-michel-gem-pour-les-etudiants-le-jeu-n-est-pas-serieux.html

Extrait :  “ Les entreprises et la société dans son ensemble nous demandent de former des jeunes. Nous ne pouvons donc pas nous contenter de transmettre des connaissances (savoir), il nous faut aussi travailler sur les compétences (savoir-faire) et, de plus en plus souvent, sur les comportements (savoir-être).

Ces évolutions nous obligent à repenser nos pratiques pédagogiques et à imaginer de nouveaux outils tels que les jeux sérieux, particulièrement bien adaptés au travail sur les comportements.

Lorsqu’il joue, l’étudiant est mis en situation, il devient acteur. Autre avantage : il profite d’un debrief individuel, ce qui n’est pas possible dans le cadre d’un cours classique à 600 étudiants.

Le jeu permet également à des jeunes plus réservés, qui n’osent pas s’exposer au regard des autres, d’expérimenter plusieurs scénarios dans un environnement virtuel. Au final, avec le jeu, les étudiants s’accordent plus facilement le droit à l’erreur. »

formation pédagogies pédagogies actives actualités serious game étudiant

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.